GOA - VIDÉO


Jacinta a une histoire musicale bien particulière ; née en Tanzanie au rythme des musiques Africaines, bercée par les mélodies du « Jazz Swinger » groupe de son père Jerry Lui, Jacinta a commencé à se produire très jeune pour les radios, télévisions et chefs d’états.

Une partie de l’éducation de Jacinta s'est faite à Goa (Inde) ancienne colonie Portugaise et terre de ses ancêtres: Un paradis où se mélangent les mélodies Portugaises Konkonaises et Indies.

A son arrivée au Québec, la langue de Molière et celle de Shakespeare ainsi que les musiques modernes des années 70 ont complété une vaste panoplie d’influences musicales.
Jacinta décida de poursuivre une éducation en music au collège Dawson, à l’université Concordia ainsi qu'à l’université de Victoria où elle fit sa maîtrise en Education de la Music et en arrangement de Jazz et Jazz Vocale.

Jacinta s’est produite pendant les années 80 et 90 en solo et en quatuor dans les plus grands hôtels de Montreal et dans les meilleurs clubs de jazz de la métropole (chez Biddles, Puzzles et L’Air du Temps.)

La vie de Jacinta bascula avec la disparition de son frère Ian, mort du SIDA , puis la maladie de son époux; ces deuils ont conduit Jacinta à se replier sur elle même Jacinta est de retour !

Jacinta Luis: Goa
Jacinta Luis est originaire de Goa, elle a composé « Goa », chanson optimiste qui nous interpelle, pour célébrer la Journée Mondiale Goa 2010.

Elle a dédié sa création aux enfants de Goa qui n’ont pas le privilège de partager les joies d’une éducation musicale.

Tous les bénéfices de la vente de "GOA", Jacinta les offre aux enfants de Goa dans le besoin qui souhaitent apprendre la musique.Jacinta a enregistré le clip de sa chanson "GOA" à Montréal avec quatre excellents musiciens canadiens. L'instrumentation comprend piano, chant, guitare, saxophone, basse et batterie. La chanson de Jacinta a une saveur jazz latin qui évoque l'esprit, la culture, l'hospitalité, et les beaux paysages de Goa. Les paroles de "Goa" sont écrites principalement en anglais, mais elle a introduit des airs Konkani dans le refrain de la chanson.